La mode de caftan Marocain moderne : styliste Imane Tazi

Mais à coté j’avais toujours cette passion pour la mode de caftan marocain et la couture moderne de Takchita de luxe. Lorsque je commandais une robe chez le tailleur, j’avais toujours ce souci du détail près « je veux tels tissus de caftan , telles couleurs pour telle partie de la robe… » et la question que l’on me posait souvent est si j’avais « …déjà fait de la couture de caftan marocain ? » Je répondais que non, mais que j’avais quelques notions vu que je venais d’une famille de couturiers. Et c’est là que je me suis dit : « tiens pourquoi ne pas m’essayer à la couture de caftan marocain moderne ? »
Je me suis donc rendue à l’atelier de mon père, j’y suis restée trois jours avec lui et ce fut comme une vision, c’est là que j’ai réalisée tout l’amour et la passion que j’avais pour ce métier. Je lui ai demandé de m’apprendre…et à ma grande surprise il a refusé. Cela me laissa un peu déçue mais il a insisté qu’il fallait que j’’intégre une école de stylisme de caftan marocain pour assimiler les notions de base de la couture.

caftan Marocain moderne styliste

caftan Marocain moderne styliste

Sur ce j’ai donc rejoins le « Collège Lasalle » à Casablanca pour une formation de deux ans. Tout au long de ma formation je ne me contentais pas des cours mais j’appliquais tout ce qu’on nous apprenait en cours dans l’atelier familial avec mon père. Et c’est lui qui m’a vraiment lancée, car un jour il a décidé de me remettre une de ses créations qu’il devait faire pour une cliente. J’ai un peu hésité lorsqu’il me l’a proposé mais il m’a dit « je sais que tu peux le faire » et voilà…
Merci pour cette jolie histoire, Imane. Maintenant peux tu nous parler de tes débuts dans le monde du stylisme de caftan ?
Je dois t’avouer que ça n’a pas été facile à mes débuts. Vu que j’ai commencé à Casablanca et au début beaucoup pensaient que je le faisais juste pour passer le temps. Mais petit à petit mon travail se faisait de plus en plus remarquer avec mes croquis, les couleurs que j’utilisais etc.

mode de caftan Marocain moderne

mode de caftan Marocain moderne

Tout début est difficile et j’ai vécu ça, je suis partie avec rien du tout. Je faisais la collecte de connaissances, en suivant la confection du caftan, la broderie, les faiseurs de soie etc. ce n’était pas de tout repos mais avec le temps je réalise que cette étape a été très importante. Car ça m’a permis de me familiariser avec le travail des différents artisans mais aussi avec leurs méthodes de travail. J’ai pu me faire une idée sur le travail de tout un chacun. Puisque j’aime les choses bien faites.
Pour toi qui es originaire de Fés, as-tu été marquée par l’influence de cette ville qui quand même est réputé pour son art ?
Bien sur, Fés est un endroit unique au Maroc par la richesse de sa culture, c’est un endroit particulier. La population est très chaleureuse, les gens y sont accueillants et généreux. Donc cela se ressent dans mes œuvres, c’est un plus dans mon travail. Dans la finition des robes, et des couleurs que j’utilise il y a du Fés là dedans.
En fait le stylisme c’est pouvoir créer quelque chose de très riche, à partir de choses simples et leurs donner de la valeur. Par exemple avec un tissu qui n’est pas forcément de bonne qualité au départ, on doit pouvoir avec des couleurs et des dessins donner de la valeur à une robe.

caftan marocain imane Tazi

caftan marocain imane Tazi